ALAIN JUPPE.com__________________________________________

WORDPRESS@CTUALITE.Pour servir l'intérêt général et l'espoir d'un nouveau combat... pour la Terre et pour les hommes Alain Juppé.

18 juin 2010

FRANCE/18JUIN 2010: 70e Anniversaire de l"APPEL A LA RESISTANCE du Général de Gaulle

logo_fondationActualités du général de Gaulle et de la Fondation Charles de Gaulle

www.charles-de-gaulle.org

Préambule:

Il n'y a pas eu d'enregistrement (audio ou vidéo) de l'Appel du 18 juin 1940 contrairement à celui du 22 juin 1940 avec lequel on le confond souvent.

Voici le vrai texte de l'appel du 18 juin 1940 (source de l'Etat Major des Armées Françaises) rédigé avec précision par le Général de Gaulle lors de l'armistice. Ce texte de l'appel à la résistance est suivi de trois témoignages dont celui de Raymond Aubrac, grand résistant, puis de la liste de toute les actions commémoratives et culturelles liées à cet anniversaire, sur le territoire nationale comme à l'étranger...

L'APPEL DU 18 JUIN 1940:

Depuis Londres, le général de Gaulle prononce, le 18 juin 1940 sur les ondes de la BBC, un appel à la résistance invitant les Français à refuser la défaite ...

Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s’est mis en rapport avec l’ennemi pour cesser le combat.

Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l’ennemi.

Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd’hui.

Mais le dernier mot est-il dit ? L’espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non !

Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire.

Car la France n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l’Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l’Angleterre, utiliser sans limites l’immense industrie des États-Unis.

Cette guerre n’est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n’est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances, n’empêchent pas qu’il y a, dans l’univers, tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd’hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l’avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là.

Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j’invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j’invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d’armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, à se mettre en rapport avec moi.

Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas.

Demain, comme aujourd’hui, je parlerai à la Radio de Londres

Texte de l'Appel du 22 JUIN 1940 A lire sur le site: www.charles-de-gaulle.org

Trésors d'archives - exposition virtuelle "Archives du 18 juin"

logo_fondation

70e anniversaire de l'Appel du 18 juin: TEMOIGNAGES...

Découvrez toute l'actualité du 70e anniversaire de l'Appel du 18 juin

Site officiel du 70ème anniversaire de l'Appel du 18 juin

Raymond Aubrac raconte ses souvenirs de l'appel du Général de Gaulle et de l'homme lui-même.

Emile Chaline avait 18 ans quel les Allemands sont entrés dans Paris, le 14 juin 1940. "Pour mon père, il n’était pas question que son fils accepte l’occupation du pays et le joug de l’ennemi. Il m’a dit : "Pars en Angleterre, fais ton devoir ". Et j’ai eu la chance de pouvoir embarquer sur le dernier bateau à quitter Brest, vers 8 heures du soir. Nous étions lors le 18 juin ". L’homme arrive à Londres le 19 juin. "Quelques jours plus tard, j’ai décidé de rallier le Général de Gaulle. Je me suis engagé dans les forces navales françaises libres qui venaient d’être créées à l’initiative de l’amiral Muselier". Emile Chaline se dit déçu notamment par l’attitude de nombreux soldats et officier qui, "par discipline ", ont décidé d’obéir au Maréchal Pétain et de jeter les armes.

Denis Peschanski, directeur de recherche au CNRS, membre du Centre d'histoire sociale du XXe siècle (Paris I-CNRS), interrogé par Antoine Perraud pour Mediapart, analyse l'appel du 18 juin.
Dans cette troisième partie, il évoque la fin du «grand récit national» en 1968 et la récupération aussi habile qu'inattendue de l'apanage du 18 juin par François Mitterrand...

logo_fondationPortail officiel "70e anniversaire de l'Appel du 18 juin"

Toute les actions commémoratives et culturelles liées à cet anniversaire, sur le territoire nationale comme à l'étranger.

Portail officiel du 70e anniversaire de l'Appel du 18 juin

Exposition "1940-1945 « Une chevalerie  exceptionnelle », Romain Gary présente les Compagnons de la Libération"

du 16 juin au 14 juillet sur le parvis de l'Hôtel de VilleColloque "Les 18 Juin : combats et commémorations

Exposition : "Une chevalerie exceptionnnelle", Romain Gary présente les Compagnons de la Libération

22 et 23 juin 2010 à l'Assemblée nationale

Colloque : "Les 18 Juin : combats et commémoration"

Cérémonie internationale à Londres

18 juin 2010, déplacement du président de la République

Cérémonie officielle du 18 juin 2010 - déplacement du Président de la République à Londres

Exposition "Ici Londres... Dans les coulisses de la BBC"

à partir du 18 juin 2010, reconstitution fidèle du studio de la BBC au Mémorial Charles de Gaulle

Exposition : "Ici Londres... Dans les coulisses de la BBC" au Mémorial Charles de Gaulle

Mont-Valérien, hommage solennel à la France combattante

Grand spectacle son et lumière

18 juin 2010 dès 22h, illumination des Invalides en hommage à l'Appel du 18 juin et à la France libre

Spectacle son et lumière hommage à l'Appel du 18 juin et à la France Libre - illumination des Invalides

18 juin 2010 à partir de 17h, cérémonie traditionnel

Cérémonie

Trésors d'archives du général de Gaulle

Une exposition virtuelle sur les archives du 18 juin

Trésors d'archives - exposition virtuelle "Archives du 18 juin"

Radio France en direct de Londres le 18 juin

France Inter, France Info, France Musique et le Mouv’ réalisent leurs émissions depuis l’Institut français du Royaume-Uni, en direct et en public, de 5h à 23h

Radio France en direct de Londres le 18 juin

Application iPhone et iPad

Deux applications sur le général de Gaulle et la France libre

Application "De Londres à Paris, l'épopée du général de Gaulle (1940-1941)

L'AFFICHE DE LONDRES

L'affiche "à tous les Français" ayant suivi l'appel du 18 juin

Tirage anglais de l'affiche de l'Appel du 18 juin 1940, effectué par le bureau des FFI de Londres

L'affiche "A tous les français" placardée sur les murs de Londres à partir de juillet 1940 n'est pas l'affiche de l'appel du 18 juin (Tirage J.Weiner)

Longtemps, cette affiche a été confondue avec le texte de l'Appel du 18 juin. Il existe 3 tirages différents de l'affiche de Londres "A tous les français".

Voici les points communs des affiches des divers modèles :

  • Liseré tricolore encadrant l'affiche
  • 2 drapeaux croisés
  • Le texte :
    » "A TOUS LES FRANÇAIS" (caractères majuscules et gras)

    » "La France...n'a pas perdu la guerre !" (caractères italiques) "Des gouvernants de rencontre... Luttons tous pour la sauver !" (caractères minuscules)

    » "VIVE LA FRANCE !" (caractères majuscules et gras)
     
  • Signature manuscrite (en bas à droite : "Charles de Gaulle")
  • Plus bas, en caractères d'imprimerie : "GÉNÉRAL DE GAULLE"

Le premier tirage de l'affiche "L'Appel aux armes" est dû à un modeste imprimeur artisan, Achille Olivier FALLEK, résidant au 24 Seawell Road.
Celui-ci se souvient avoir reçu le général de Gaulle un soir de juin 1940 :
"les deux coudes appuyés sur le marbre, il a relu son texte avec une extraordinaire attention. Il a demandé qu'on force un peu les caractères du titre. Il avait l'air si grave et en même temps si calme..." Tirée a 1 000 exemplaires, l'affiche a été placardée à partir du 3 août 1940 ; l'affichage est signalé dans le Times du 5 août.

Le deuxième tirage est dû à l'imprimeur J. Weiner Ldt - London WC1. Tirée à 10 000 exemplaires, elle comporte exactement les mêmes caractéristiques typographiques que la première affiche de Fallek :

  • le "d" de servitude est remplacé par un "p" renversé
  • le "d" de servitude est décalé en hauteur
  • le "e" de péril ne comporte pas d'accent
  • l'encadrement tricolore est de type anglais - bleu à l'extérieur, rouge à l'intérieur Un exemplaire de cette affiche a été adjugé à Drouot 112 649 F le 18 juin 1986.

Le troisième tirage de l'affiche porte : "Imprimé en Grande-Bretagne par Harrison & Sons LDT".
Les formats de ces trois tirages se situent entre 750 à 790 x 497 à 518. La traduction en anglais en bas à gauche figure sur les trois exemplaires.

Il existe de nombreuses autres versions (tirages en Afrique, en Amérique du Sud, en France), mais elles ne doivent pas être confondues avec l'original, notamment celle qui comporte le texte en français seul et en bas à gauche la date 18 juin 1940 qui fut imprimée à partir de septembre 1944. Le tirage anglais du bureau des FFI à Londres a les couleurs anglaises (bleu extérieur, rouge intérieur); le tirage français a le rouge extérieur et le bleu intérieur.

Le 17 juin 2005, l'affiche "A tous les Français" a été inscrit par l'Unesco au Registre Mémoire du Monde.

Rédigé par Catherine Trouiller

logo_fondation

Posté par JUPPE2010 à 12:00 - FRANCE - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

soutenez Otages du Monde