ALAIN JUPPE.com__________________________________________

WORDPRESS@CTUALITE.Pour servir l'intérêt général et l'espoir d'un nouveau combat... pour la Terre et pour les hommes Alain Juppé.

31 mai 2010

POLITIQUE: "C'est une énorme bévue..." Alain Juppé

Interview Vidéo: Alain Juppé condamne l'attaque de la flottille humanitaire pour Gaza. Il parle de la réforme des retraites et de l'analogie de Martine Aubry entre Bernard Madoff et le chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy.

"Israël s'enferme aujourd'hui dans une position totalement extrémiste..." Alain Juppé

NDRL:Dix-neuf passagers ont été tués et 26 autres blessés lundi 31 mai lors de l'assaut donné par des commandos Israéliens contre une flottille humanitaire internationale qui se rendait à Gaza, selon la chaîne 10 de la télévision Israélienne. La déléguée générale de Palestine en France Hind Khoury, Bernard Kouchner "Condamnent fermement cette attaque..."Nicolas Sarkozy a également condamné l’attaque israélienne de la flottille et a convoqué l'Ambassadeur d'Israël en France.

europe_1

Par Rémi Duchemin

Publié le 31 Mai 2010 à 10h00 Mis à jour le 31 Mai 2010 à 12h02

"Le PS se trompe" Alain Juppé

aj34

"Les choses sérieuses, ce sont par exemple la réforme des retraites."

Sur ce dossier aussi, Alain Juppé rejoint ses collègues de la majorité, notamment sur le report de l’âge légal du départ à la retraite, aujourd’hui à 60 ans. "Lorsque la durée de vie augmente, l’âge de départ à la retraite ne peut plus être un tabou", a déclaré le maire de Bordeaux, qui s’en est pris, là aussi, au Parti socialiste. "Quand le Parti socialiste nous explique qu’il faut augmenter les cotisations salariales et patronales, je crois qu’il se trompe."

L’ancien Premier ministre a développé : "augmenter les cotisations patronales, c’est dégrader la compétitivité de nos entreprises, alors qu’elle est soumise à rude épreuve. Augmenter les cotisations salariales, c’est réduire le pouvoir d’achat, alors que la situation est déjà très tendue de ce point de vue". Quant au référendum sur le sujet, appelé de ses voeux notamment par Ségolène Royal et Martine Aubry : "dans une réforme aussi compliquée, la discussion parlementaire est irremplaçable. Vouloir recourir à un référendum, c’est trouver une échappatoire pour éviter d’avoir à assumer ses responsabilités."

"L'Enorme Bévue" de Martine Aubry

"Si c’est une tactique, c’est gravissime. " Alain Juppé

Il demande à la socialiste de s’excuser de l’analogie entre Nicolas Sarkozy et Bernard Madoff.

"Il y a parfois dans la vie politique cette obsession des petites phrases pour faire parler de soi. C’est petit et ce n’est pas comme ça que nous réconcilierons les Français avec l’engagement politique. Nous avons tellement de choses à faire." Et l’ancien Premier ministre d’asséner : "Pour s’en sortir, je crois que madame Aubry devrait tout simplement présenter ses excuses et après on pourrait passer aux choses sérieuses."Alain Juppé

Comme ses collègues de la majorité, Alain Juppé s’est offusqué de ce qu’il considère comme une comparaison entre Nicolas Sarkozy et l’escroc américain Bernard Madoff, faite par Martine Aubry ce week-end. "C’est une énorme bévue et le visage le plus mesquin de la vie politique, alors que nous avons tant de défis à relever", a lancé le maire de Bordeaux lundi sur Europe 

Vidéo: La petite phrase de Martine Aubry

intégralité de l'interview d'Alain Juppé :

Posté par JUPPE2010 à 12:45 - POLITIQUE - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

soutenez Otages du Monde